Méfiance vis à vis des marques

« il y a encore tout à inventer pour la marque de demain, après des années d’une logique émettrice qui a prédominé à tous les discours, à tous les positionnements »

La période que nous vivons signe une certaine défiance à l’égard des marques.

Le pourcentage est fort, 84% des français jugent que les marques galvaudent l’idée même de confiance (étude Ifop pour CitizenCar).

La crise est-elle la source de cette désillusion ? Si elle l’est en partie, elle ne saurait cacher des raisons plus profondes liées à l’évolution aussi du rôle, de la place, du statut que nous donnons à notre « identité » de consommateur, et qui relèvent aujourd’hui de deux exigences profondes :

Exigence de transparence, et ici, les marques ont à ajuster leurs promesses marketing afin de les rendre plus justes et plus proches de la réalité produit, devant des consommateurs échaudés et qui n’hésitent plus à relever les artifices et les fausses promesses. Il faut dire qu’on a changé de monde, il n’y a qu’à regarder des communications anciennes pour se rendre compte du décalage entre le marketing d’hier, démonstratif, jouant l’emphase, l’exagération, hypertrophiant au 1er degré et le marketing d’aujourd’hui, qui se cherche davantage entre proximité, sophistication, sobriété et authenticité du message.

Exigence de participatif aussi, et ici, il y a encore tout à inventer pour la marque de demain, après des années d’une logique émettrice qui a prédominé à tous les discours, à tous les positionnements. Il ne suffit pas d’avoir une page facebook pour réinventer la relation à la marque. Un axe est aujourd’hui à creuser : inventer un « circuit court » entre la marque et ses clients, c’est à dire un circuit où le client exprime seul ou avec ses pairs, tous en observateurs et expert sur leur marché, sa relation avec une marque qui se doit d’ajuster, affuter presque en direct les paramètres de son discours, de son offre. Les nouvelles marques de téléphonie mobile, SOSH, B&YOU qui vendent en direct sur le canal Internet, vont ainsi utiliser en direct la réaction des consommateurs sur les réseaux sociaux pour mieux paramétrer leur offre. Le client s’exprime davantage et sa participation est traduite en action pour la marque.

La perception des marques n’est que le reflet d’un sentiment de la société, où l’on rejette de plus en plus l’omnipotence, l’artifice, l’arbitraire.

Transparence, Participation, deux exigences profondes qui demandent aux marques de se recentrer, avec une vision forte pour pouvoir proposer une alternative à la désillusion ambiante.

Mentions légales
La Boite Créative Sarl
Capital de 5 000 €
Siret : 515 284 44600033 - n° tva : FR46515284446
Activité : Etude qualitative et conseil en stratégie de marques
Représentée par: Valérie Trollé et Marie Velter co-gérantes
Siège : 20 rue Lucien Sampaix 92320 Châtillon
Tél. : 01 72 42 24 66
laboitecreative.com
 
Propriété intellectuelle
Sous réserve des droits éventuels de partenaires de La Boite Créative ou de tout autre tiers, les utilisateurs reconnaissent que le site (comprenant l'ensemble des informations accessibles au titre du Service, notamment sous forme de textes, photos, images, sons, données, bases de données et programmes téléchargeables, y compris la technologie sous-jacente), est protégé par des droits de propriété intellectuelle et/ou autres droits que La Boite Créative détient ou dont elle est autorisée à faire usage.
Les utilisateurs ne peuvent en aucun cas stocker hors session de connexion, reproduire, représenter, modifier, transmettre, publier, adapter sur quelque support que ce soit, par quelque moyen que ce soit ou exploiter de quelque manière que ce soit, les éléments du Site et le Site lui-même sans l´autorisation préalable écrite de La Boite Créative.
Les utilisateurs devront respecter toutes les mentions relatives aux droits de propriété intellectuelle et autres droits de La Boite Créative (ou de tiers) sur le Site et ne pas les altérer, les supprimer, les modifier ou en faire usage sans l'autorisation préalable écrite de La Boite Créative ou autrement y porter atteinte.

 

 
Crédits

Copyright 2017 LBC

Crédits photo : Dmitry Zimin, rvlsoft, Teerapat Seedafong, Lukas Gojda, stillfx, Quino Al sur 123rf.com et Alberto Triano, Luis Llerena, Sebastian Pichler, John Towner sur unsplash.com

Crédits IT : DIVI by elegantthemes.com, Divi Extended Column Layouts by Sean Barton - Tortoise IT, Divi Children by Luis Alejandre, Duplicator by Snap Creek